Journal des Roses pp 6-7 (Jan 1888)
Rosier Gloire des Polyantha
J. Nicolas
Horticulteur Grainier à Lyon.

Quoique le Journal des Roses ait déjà signalé cette variété, dans sa liste des roses nouvelles, nous croyons qu'il est utile de la recommander à nouveau aux amateurs et aux rosiéristes. Although the Journal des Roses has already mentioned this variety, in its list of new roses, we believe that it is useful to recommend it again to amateurs and rose growers.
La section des rosiers Polyantha nains remontants s'est augmentée depuis quelques années de quelques gains très remarquables et surtout recommandables. Nous n'avons pas à rappeler l'histoire des rosiers polyantha nains remontants, notre ancien maitre et ami E.-A. Carrière, ainsi que M. J. Sisley, ont écrit à ce propos des notes très intéressantes dont quelquesunes ont été publiées par le Journal des Roses. The section of dwarf Polyantha roses has increased in recent years with some very remarkable and above all recommendable gains. We do not have to recall the history of the dwarf polyantha roses, our former master and friend E.-A. Carrière, as well as Mr. J. Sisley, have written very interesting notes on this subject, some of which have been published by the Journal des Rosess.
Peut-on espérer de trouver mieux que les variétés Anne-Marie de Montravel, Cécile Brunner, Mignonette,  Perle d'Or, c'est à supposer, si nous en jugeons par la variété qui fait l'objet de cette note. Can we hope to find better than the varieties Anne-Marie de Montravel, Cécile Brunner, Mignonette, Perle d'Or, it is to be assumed, if we judge by the variety which is the subject of this note.
La variété Gloire des Polyantha, quoique son nom paraisse un peu prétentieux, sera difficilement surpassée. Elle est et elle sera toujours une des plus belles variétés. Nous avons eu occasion de la voir en 1885, en 1886 et 1887, et chaque fois, nous ne savons pourquoi, nous la trouvions plus belle. Elle sera le digne pendant de Paquerette, ravissante variété d'un blanc pur, et de Perle d'Or jaune nankin à centre orange, qui remplacent avantageusement pour bordures les rosiers Miss Lawrence. The Gloire des Polyantha variety, although its name sounds a bit pretentious, will hardly be surpassed. She is and always will be one of the most beautiful varieties. We had occasion to see it in 1885, in 1886 and 1887, and each time, we do not know why, we found it more beautiful. It will be the worthy counterpart to Paquerette, a lovely pure white variety, and the Nanking yellow Perle d'Or with an orange center, which advantageously replace the Miss Lawrence roses for borders.
Le rosier Gloire des Polyantha est issu de Mignonette. L'arbuste, quoique nain, est robuste et vigoureux, rameaux droits, écorce lisse, luisante, d'un vert un peu mat feuilles composées de 5 à 7 folioles, ovales, glabres, d'un vert foncé. Le fleurs sont petites, elles dépassent rarement 3 centimètres de diamètre, doubles, d'une très bonne forme, pétales imbriquées, d'un très joli coloris rose vif à fond blanc le milieu de chaque pétale est souvent rayé de rose foncé ou rouge; les fleurs qui sont disposées eu panicules, sont très abondantes, au nombre de 60 à 80; aussi lorsque l'arbuste est en pleine floraison produit-il un effet des plus charmant. The Gloire des Polyantha rose comes from Mignonette. The shrub, although dwarf, is robust and vigorous, branches straight, bark smooth, shiny, of a slightly dull green leaves composed of 5 to 7 leaflets, oval, glabrous, of a dark green. The flowers are small, they rarely exceed 3 centimeters in diameter, double, of a very good shape, overlapping petals, of a very pretty bright pink color with a white background, the middle of each petal is often striped with dark pink or red; the flowers, which are arranged in panicles, are very abundant, numbering 60 to 80; so when the shrub is in full bloom it produces a most charming effect.
Cet excellent gain qui sort des cultures d'un de nos semeurs lyonnais les plus distingués, M. Guillot fils, rosiériste, chemin des Pins, 27, Lyon, sera non seulement bon pour bordures de massifs, mais aussi pour la culture en pots. On cultive bien les rosiers Miss Lawrence. Pourquoi ne le ferait-on pas pour les rosiers polyantha nains? Ne sont-ils pas beaucoup plus florifères, leurs fleurs ne sont-elles pas plus jolies! Aujourd'hui surtout, où la variété Gloire cle Polyantha, par son charmant coloris rose vif, vient faire une bonne addition aux variétés anciennes. Sachons donc profiter de tous les avantages que les roses nous donnent! This excellent gain which comes from the cultures of one of our most distinguished Lyon sowers, M. Guillot fils, rose grower, lane of Pines, 27, Lyon, will not only be good for borders of flower beds, but also for cultivation in pots. Miss Lawrence roses are well cultivated. Why not do it for dwarf polyantha roses? Are they not much more floriferous, are their flowers not prettier! Today especially, where the Gloire cle Polyantha variety, with its charming bright pink color, makes a good addition to the old varieties. So let's know how to take advantage of all the advantages that roses give us!

Rosa polyantha Bibliography