Journal des Roses 2: 137-138 (Sept 1878)
ROSIER PÂQUERETTE
GUILLOT FILS.

L'histoire de la charmante petite rose Pâquerette nous a été fournie par l'obtenteur M. Guillot fils, rosiériste à la Guillotière Lyon (Rhône), qui noua a donné les détails suivants:

Au mois de février 1869, j'ai semé une assez grande quantité de graines que j'avais récoltées sur le rosier Polyantha, variété multiflore originaire du Japon, très-sarmenteux et non remontant, dont la fleur est très-petite, simple blanche ressemblant à une ronce on à une fleur de fraisier quatresaisons, et fleurissant en panicules.

Dans ces nombreux semis, j'ai obtenu presque autant de variétés que de sujets ressemblant tous par leur bois et leur feuillage à des multiflores et des noisettes. — Beaucoup d'entre eux montrèrent des fleurs de moyenne grandeur, simples, semi-doubles et pleines, avec les pétales assez larges, comme nos roses de collection avec des variations dans les coloris — Jaune, blanc, rose vif, etc., je n’en n'ai obtenu que deux qui ressemblaient à la mère. Parmi ce grand nombre de semis qui ne fleurirent que la deuxième et troisième année, il s'en est trouvé un dont la fleur avait deux rangs de pétales d'un beau blanc pur, ayant une largeur de trois à quatre centimètres, non remontant comme les autres, mais qui m'a donné de très-belles graines que j'ai semées au mois de février 1872. C'est de là qu'est sortie ma jolie petite rose Pâquerette, que j'ai mise au commerce au mois de novembre 1875. Dans ces semis j'ai obtenu encore plusieurs variétés également naines et très-remontantes dont une à fleur blanc jaunâtre double, plus petite que Pâquerette et ayant conservé la forme et le caractère du rosier sarmenteux Polyantha, et une autre également très-remontante naine, même genre que Pâquerette, mais à fleurs roses tendre, pleine, très-bien faite aussi petite; je vais la multiplier en suffisante quantité pour lu livrer au commerce au mois de novembre 1880.

En 1873, à l'Exposition universelle de Lyon, j'ai exposé ma petite rose Pâquerette, elle fut mise à tort hors concours par le jury, parce qu'elle est très estimée par les connaisseurs, et qu'elle a été trés-admirée au printemps de cette année à l'Exposition universelle de Paris.

Le petit rosier Pâquerette, qui fera le digne pendant des rosiers Lawrance, pour les bordures, et qui est charmant cultivé en pot, a une végétation moyenne, il atteint la hauteur de 30 à 40 centimètres.

PÂQUERETTE ROSE
GUILLOT FILS

The story of the charming little Pâquerette rose was provided to us by the breeder M. Guillot fils, rose grower at Guillotière Lyon (Rhône), who gave the following details:

CybeRose note: Sisley (1886) told a rather different story. Sisley wrote that the seeds came from a
double-flowered seedling of the Japanese species. I think Guillot is a more reliable source, in this case.

In February 1869, I sowed a fairly large quantity of seeds which I had harvested from the Polyantha rose, a multiflora variety originating in Japan, very sarmentous and not reblooming, whose flower is very small, simple white resembling a bramble or a four seasons strawberry flower, and blooming in panicles.

*Mignonette

In these numerous seedlings, I obtained almost as many varieties as seedlings all resembling by their wood and their foliage Multifloras and Noisettes. — Many of them showed flowers of medium size, single, semi-double and full, with fairly wide petals, like our collection roses with variations in colors — Yellow, white, bright pink, etc., I only got two that looked like the mother. Among this large number of seedlings which flowered only in the second and third year, there was one whose flower had two rows of beautiful pure white petals, having a width of three to four centimeters, not reblooming as the others, but which gave me very beautiful seeds that I sowed in February 1872. This is where my pretty little Pâquerette rose came from, which I put on the market in the month of November 1875. In these seedlings I obtained several varieties, also dwarf and very remontant, one of which with a double yellowish white flower, smaller than Pâquerette and having preserved the form and character of the Polyantha climbing rose, and another* also very remontant dwarf, same class as Pâquerette, but with tender pink flowers as small, full, very well made; I will multiply it in sufficient quantity to deliver it to commerce in November 1880.

In 1873, at the Universal Exhibition in Lyon, I exhibited my little Pâquerette rose, it was wrongly taken out of competition by the jury, because it is highly esteemed by connoisseurs, and it was very admired in the spring of this year at the Universal Exhibition in Paris.

The small Pâquerette rose, which will be as worthy as Lawrance roses for borders, and which is charmingly grown in pots, has medium vegetation, it reaches the height of 30 to 40 centimeters.


Rosa polyantha bibliography