Mme Desprez (Bourbon) [Seedling of Rose Edward] Lilac-rose.

Painted by Johann Knapp (1778-1833)

Flore des Serres et des Jardins de l'Europe (1852) Page(s) 77-78.
Ce rosier donnant une grande quantité de graines, on en fit des semis considérables qui d'abord ne furent pas heureux. Les plantes provenues étaient à fleurs simples, d'autres à fleurs très pleines, qui avortaient toujours comme l'ile Bourbon Neumann, par exemple, que l'on se contentait de cueillir en boutons; on était peu difficile alors: enfin l'avenir de ce rosier apparaissait sous de bien tristes couleurs, et l'on allait y renoncer, lorsque, en 1831, M, Desprez, amateur à Yèbles, près Cuignes (Seine-et-Marne), et semeur infatigable, mit au jour deux belles plantes, sorties du premier type. C'étaient deux variétés qui, par leurs bonnes qualités, se sont maintenues sur les catalogues. Je veux parler des île Bourbon Charles Desprez et Madame Desprez qui eurent, surtout le second, une vogue immense et bien méritée. Dèslors, l'avenir de cette tribu fut décidé.

[As the Bourbon rose produced many seeds, these were sown, but intially nothing of matter resulted, mostly single or only semi-double blooms, so that one was about to give up these trials to breed something better. At that moment, in 1831, an amateur in Yèbles (Seine et Marne), named Desprez, suddenly received 2 forms with good characteristics. These two forms were included for a long time in nursery catalogues as Charles Desprez and Madame Desprez.]