Le Bon Jardinier: Almanach pour l'anneé 1821

p. 809

M. Noisette a rapporté d'Angleterre la rose multiflore écarlate, multiflora coccinea, et beaucoup d'autres, telles que quatre roses mousseuses nouvelles, etc.*

Cette année le docteur Cartier a obtenu dans ses semis de la rose dite bengale, une rose jaune double, qui M. Noisette, boucoup d'autres amateur et moi avons vu avec bien de l'intérét. J'attendrai à l'année prochaine, pour en donner une description plus détaillée.

 

M. Noisette brought back from England the scarlet multiflora rose, multiflora coccinea, and many others, such as four new moss roses, etc.

This [same] year, Doctor Cartier obtained in his seedlings from the so-called bengal rose, a double yellow rose, which M. Noisette, many other amateurs and I have seen with great interest. I will wait until next year to give a more detailed description.

Rosetum Gallicum p. 111 (1828) Narcisse Henri François Desportes
ROSIER DE THORY. — ROSA THORYI. Tratt. Ros. 1. p. 85.
HAB. les côtes du Japon. Introduit en France par M. Noisette, en 1817.
M. Noisette , en 1817.
2471— rouge. — Multiflore rouge. — M. cocciné. — R. multiflore à grandes feuilles. — rubra. N. — R. multiflora, platyphylla. Th. in Red. Ros. 2. p. 69 ic. — R. multiflora, rubra. Pronv. Mon. 180.
This fixes the date of Cartier's Bengal Jaune, introduced by Cels the same year, perhaps by subscription.
p. 812
Lorsque le rosier dit du Bengale vint enrichir la collection des amateurs de Paris, M. Cartier dont la maison de santé, rue Faubourg-Poissonnière, n°. 99, est si avantageusement connue à Paris et. dans les pays étrangers, porta ce nouveau rosier en fleurs au Jardin des Plantes, pour le soumettre à l'examen de MM. Thouin et Desfontaines. Ces professeurs, non moins bienveillans et modestes que célèbres dans le monde savant, ont décidé de suite que ce rosier n'était qu'une variété qui, cultivée en France, rendrait par le semis les variétés primitives de l'espèce: ce qui après l'expérience a eu lieu; car le docteur Cartier cette année même, a obtenu dans ses semis de la rose dite Bengale, des roses cent-feuilles, etc.   When the so-called Bengal rose came to enrich the collection of Paris lovers, Mr. Cartier of the health center, rue Faubourg-Poissonnière, no. 99, is so advantageously known in Paris and. in foreign countries, brought this new rosebush in bloom to the Jardin des Plantes, to submit it to the examination of MM. Thouin and Desfontaines. These teachers, no less benevolent and modest than famous in the learned world, decided immediately that this rose was only a variety which, cultivated in France, would make by seed the primitive varieties of the species: what after the experience has taken place; because Doctor Cartier this year, obtained in his seedlings of the so-called Bengal rose, hundred-leaf roses, etc.
p. 815-816

Les amateurs désirent depuis long-temps la rose double capucine: ils ont fait de grands efforts pour l'obtenir: on assure même qu'elle a été obtenue, mais qu'en se pressant trop de la multiplier parla séparation du pied en eux, le tout a été perdu. Il est de fait que cette rose présente de grandes difficultés dans sa recherche; parce que l’églantier-capucine étant très-précoce, il offre moins de chances que les autres, comme je l’expliquerai plus bas; ensuite, parce qu’encore bien que comme tous les autres églantiers, il soit doué de nombreux organes mâles et femelles, il n’en donna pas moins très-peu et très-rarement des graines. On prétend que, planté un an dans un vase, et mis au printemps en pleine terre, il produit des semences avec moins de parcimonie; c'est une expérience facile à vérifier. Un moyen qui me parait plus efficace, serait de transplanter, un peu tard à l’automne, des églantiers-capucines près d'autres rosiers à fleurs semi-doubles et mieux à fleurs presque doubles portant graines. La transplantation des premiers lèverait la difficulté de leur floraison qui, ordinairement finit quand celle des autres commence ; elles les rendrait toutes deux simultanées. On pourrait même incliner les roses capucines sur celles des rosiers voisins. Si comme on le conjecture, il est vrai que le parcours des mouches, d’une fleur à l’autre puisse croiser les espèces et variétés entre elles parle mélange du pollen ou parleur transposition des anthères des unes sur les stygmates des autres, etc., ce moyen serait secondé de plus près par la précaution que j’indique. D’un autre côté, comme il n'est pas douteux que les plantes de la même espèce ont; même à certaine distance, la faculté de l’attraction pour engendrer; comme le prouvent les plantes dioïques, etc., il me parait probable que les nombreuses étamines de l’églantier-capucine féconderaient les pistils des autres roses, placées si près d’elles. On pourrait même forcer cette opération en incisant les étamines de ces dernières, etc. Pour favoriser complétement ces résultats, il faudrait soutenir la vigueur de tous ses rosiers par une culture bien soignée.

Ces tentatives ne sont cependant pas les seuls moyens d'obtenir la rose double capucine. D’autres rosiers que celui dont on l'espère, peuvent aussi la donner; puisque les roses dites Bengales ont donné par le semis cette année, une rose jaune à peu près de cette couleur. On pourrait dire qu’elle est due aux causes que je viens d'expliquer; non seulement il n‘y avait point d'églantiers-capucine dans le voisinage des plantes mères de la nouvelle Bengale jaune, mais encore la floraison des différentes roses aveu lieu separément. Il ne faut donc pas douter qu’à force de culture, on n'obtienne des couleurs et des variétés très-rares, la rose double capucine, comme d’autres qui ne seraient pas moins précieuses. C'est ainsi qu’un amateur peut espérer de se monter une collection d'une beauté toute particulière, s'il ne peut se contenter des plantes charmantes que déjà les autres amateurs possèdent.

 

Fans have long desired the double capucine rose: they have made great efforts to obtain it: we even assure that it was obtained, but by being in too much haste to multiply it by the separation of the foot in them, everything was lost. It is a fact that this rose presents great difficulties in its search; because the capucine is very early, it offers less chances than the others, as I will explain below; secondly, because even though, like all other rose hips, it is endowed with numerous male and female organs, it nevertheless gave very little and very rarely seeds. It is said that, planted for a year in a vase, and placed in the spring in the ground, it produces seeds with less sparing; it's an easy experience to verify. A way that seems to me more effective, would be to transplant, a little late in the fall, capucine-eglantine near other roses with semi-double flowers and better with almost double flowers bearing seeds. The transplantation of the former would ease the difficulty of their flowering, which usually ends when that of the others begins; they would make them both simultaneous. We could even tilt the capucine roses [scatter its pollen] on those of the neighboring roses. If as we conjecture, it is true that the course of flies, from one flower to another can cross species and varieties between them by mixing the pollen or their transposition of the anthers of some on the stygmata of others, etc., this means would be seconded more closely by the precaution that I indicate. On the other hand, as there is no doubt that plants of the same species have; even at a certain distance, the faculty of attraction to generate; as the dioecious plants prove, etc., it seems likely to me that the numerous stamens of the capucine-eglantine would fertilize the pistils of the other roses, placed so close to them. We could even force this operation by incising the stamens of the latter, etc. To fully promote these results, the vigor of all its roses should be supported by a well-cultivated crop.

These attempts are not, however, the only means of obtaining the double nasturtium rose. Other roses than the one we hope can also give it; since the so-called Bengali roses gave seedlings this year, a yellow rose of about this color. You could say that it is due to the causes that I have just explained; not only were there no capucine-eglantines in the vicinity of the mother plants of the new yellow Bengal, but also the flowering of the different roses took place separately. There must therefore be no doubt that, by dint of cultivation, one obtains very rare colors and varieties, the double capucine rose, like others which would not be less precious. This is how an amateur can hope to assemble a collection of a very particular beauty, if he cannot be satisfied with the charming plants that already the other amateurs have.
 

The capucine-eglantine is Rosa foetida.