Le Bon Jardinier pp. 786-787 (1826)
Belgian Roses

Si la chaleur est favorable à la floraison des rosiers, son excès devient nuisible, et contrarie les jouissances de l'amateur. C'est ce que nous avons remarqué en 1826. Toutes ces collections ont offert une surabondance remarquable. Des espèces étrangères ont fleuri pour la première fois; mais l'ardeur du soleil a laissé peu de temps pour l'observation. Parmi ces réunions les plus complètes de variétés, il faut toujours distinguer celle du Luxembourg, que M. Hardy augmente chaque année par des acquisitions précieuses, et celle de M. Dubourg à Vaucresson, riche des plus belles variétés de la Belgique. Une de ces variétés présente 3 à 4 nuances dans la même fleur, ainsi que dans les œillets. Il est certain que les roses de Belgique diffèrent des nôtres par des couleurs plus fonçées, un plus grand nombre de pétales, dont la disposition est plus régulière. Elles sont presque toutes des produits du rosa gallica. Voici celles qui m'ont paru devoir fixer l'attention des amateurs.

LA GRANDE HENRIETTE, obtenue par M. François de Bruxelles; pourpre, clair, très-double, régulière, pétales finement nuancés. — ANTOINETTE, de Bruxelles, a des rapports avec la précédente, mais elle est d'une plus grande dimension. — BALLON des semis de M. François de Bruxelles; bouton orbiculaire, fleurs cramoisi pourpre, nuancé d'une teinte plus claire, très-double, pétales très-renversés en dehors. — PLEINE LUNE. Fleurs pourpre-violet éclatant, très-doubles et d'une forme arrondie, très-régulière. — MERVEILLE DU MONDE, de Bruxelles. Grandes fleurs pleines et carnées. — LA REINE DES ROSES, aussi de Bruxelles, me paraît le cramoisi royal de nos pépinières. — BELLE SATINÉE, de Bruxelles. Fleurs très-pleines, pourpre clair, marginées de blanc.—On remarque encore le PRINCE DE CONDÉ, de la même ville. M. Miellez, pépiniériste à Equerme, près de Lille, cultive toutes ces variétés, ainsi que celles obtenues dans les jardins de Malines et de Gand, telles que le GRAND PAPA, obtenue par M. François, le CORDON BLEU, L'ARCHEVÊQUE DE MALINES, le PRINCE RÉGENT, etc. Les amateurs qui ont vu fleurir aux environs de Paris la BELLE EQUERMOISE, le VELOURS NOIR, la BIZARRE DE LA CHINE, produit des semis de M. Miellez, apprendront avec plaisir qu'un grand nombre de variétés aussi remarquables ont été obtenues chez lui l'année dernière.

La collection du Luxembourg est toujours la plus nombreuse et la plus intéressante. Le Carré de Mercure a offert aux regards des curieux, outre les variétés précitées, les plus remarquables de la Belgique; et il faut dire, en passant, que ces dernières se distinguent par des nuances, et surtout par une régularité de forme dans les nains.

Rose lists